Stories

csm_am_Rietpark_Baufeld_D_18_4571cd91fc2.jpg

Modèles de développement avec Halter by Alex Valsecchi, Herbert Zaugg

Les possibilités offertes aux propriétaires fonciers et aux investisseurs de s’engager dans une convention ou un contrat de développement sont variées et fonction de la propension et de la capacité à prendre des risques.

Les propriétaires fonciers qui souhaitent avoir part au succès du développement de leur objet, sans devoir en assumer le risque, peuvent collaborer avec un développeur immobilier traditionnel, auquel ils mettent leur terrain ou immeuble à disposition et qui agit aussi en qualité d’investisseur intermédiaire. En se désinvestissant du projet de développement, ils participent proportionnellement à la valeur ajoutée créée. Des possibilités similaires s’offrent également aux investisseurs intermédiaires disposés à investir dans un instrument de développement créé par le développeur en vue de l’acquisition du terrain ou de l’immeuble à développer.

Halter Rénovations

Tôt ou tard, la question d’un repositionnement ou d’une rénovation se pose aux propriétaires d’immeubles en portefeuille. Halter Rénovations combine des compétences de prestations globales avec une longue expérience pratique des projets de rénovation complexes, pour des budgets pouvant atteindre 15 millions de CHF. Le secteur d’activité Halter Rénovations assume aussi ponctuellement les risques de marché et investit lui-même dans des immeubles à rénover. Polyvalents dans le domaine des travaux de construction, de plâtrerie et de carrelage, les collaborateurs du service de construction disposent des aptitudes manuelles et techniques nécessaires et garantissent la réactivité et la flexibilité indispensables pour développer et concrétiser vos projets de manière pragmatique. Les travaux dans les domaines sanitaire, CVC et électrique sont confiés à des spécialistes externes, dirigés et coordonnés directement par Halter Rénovations.

Halter Prestations globales

Un investisseur final, par exemple une société d’assurance, qui souhaite acquérir un terrain ou réhabiliter un immeuble déjà en sa possession («re-development»), sans assumer lui-même les risques de planification, d’obtention du permis de construire et d’exécution, peut opter pour une collaboration avec un développeur ET. Le développeur ET prend à sa charge les risques géologiques, tous les risques de contrepartie et de gestion, à l’exclusion cependant des risques de marché. L’investisseur final assume lui-même les risques de marché et les risques de contamination. Avec le modèle de développeur de la construction aussi, la répartition des bénéfices du développement est généralement proportionnelle, la majeure partie étant acquise à l’investisseur final.

Avant le d’entamer un développement, il convient d’évaluer soigneusement le rapport entre les risques que l’on souhaite ou peut assumer et les chances, car ce profil détermine dans une large mesure le choix du modèle de collaboration. De manière générale, la part des bénéfices perçue doit offrir une rémunération adéquate pour les risques encourus. Nous nous ferons un plaisir d’élaborer un modèle de collaboration adapté à vos besoins.

Komplex 2014

Architecture, urbanisme, marché immobilier, planification et construction, finances – des auteurs externes et des experts internes commentent et jettent un nouvel éclairage sur les principaux champs thématiques de cette édition. Dans son article, Lars Thomsen, fondateur et Chief Futurist de future matters, innovation et futurologie (Zurich), propose un regard sur les tendances dans les domaines du travail, de la communication, de la mobilité, de l’énergie et du développement urbain. Martin Vesper, CEO de digitalSTROM, explique le fonctionnement et l’utilisation d’une maison connectée à des capteurs intelligents, un smartphone et un ordinateur.