Stories

HBF_Limmatfeld_20922.jpg

Hochparterre: cahier thématique Limmatfeld

La ville de Dietikon se trouve dans une véritable dynamique de développement urbain. Des commerces et des habitations, mais aussi de nombreux postes de travail y voient le jour, et même un quartier entièrement neuf, le Limmatfeld.

De 2009 à 2016, des logements pour 2500 habitants ont été construits et quelque 700 places de travail créées au sud-ouest de la gare de Dietikon. Onze cours aux allures de quartiers urbains sont regroupées autour de la grande Rapidplatz et proposent tout ce dont une petite ville a besoin: logements, magasins, cafés, restaurants et bureaux, promenades et surfaces vertes. Naturellement, des supermarchés, une crèche et un jardin d’enfants public ne font pas défaut, ainsi que beaucoup d’espace pour flâner et se détendre.

Halter a conçu différents immeubles d’habitation, de bureaux et de commerces sur les neufs premières zones à bâtir du Limmatfeld, chacun avec des architectes différents. Les logements à prix abordables prévus pour 2019 par la coopérative de construction BEP et la caisse de pension Nest sur les deux dernières zones viennent compléter cette offre.

«Notre petite ville» est un concept remarquable, pas seulement à Dietikon et dans la vallée de la Limmat, sans parler des Limmat Towers, véritablement au-dessus de la mêlée. Hochparterre publie ainsi en septembre un cahier thématique présentant le Limmatfeld,

Hochparterre: cahier thématique Limmatfeld

«Notre petite ville». Jetant un regard rétrospectif sur ses origines, ce cahier éclaire certains aspects particuliers du complexe, et en présentera toutes les réalisations de même que les étapes encore planifiées sur les diverses parcelles. Un des textes se penche sur le Limmatfeld dans son environnement, alors qu’une autre contribution tire un bilan économique: le Limmatfeld est-il un gain pour Dietikon? La photographe Susanne Stauss a écumé le quartier pendant plusieurs mois et en a illustré pour nous les facettes les plus diverses

Catégories: